Augmentation mammaire par prothèses

Quel est le principe de l’augmentation mammaire par prothèses ?

Il s’agit de choisir l’implant le plus adapté à chaque patiente, par sa forme, son volume, sa texture afin d’obtenir le résultat idéal. L’implant est placé derrière ou devant le muscle pectoral, en fonction de ce qu’exprime la patiente et de la forme de sa poitrine. Chaque détail compte dans l’analyse de la situation pour viser l’harmonie parfaite et répondre au mieux aux désir des patientes.

augmentation mammaire protheses - Chirurgie du sein

Quels sont les différents types d’implants mammaires ?

Il en existe une multitude. Aujourd’hui, et avec le renforcement des normes de surveillances suite au procès PIP les implants sont constitués de gel de silicone de grande qualité. Certains de ces implants peuvent être recouverts de mousse de Polyuréthane, ce qui est particulièrement utile chez les patientes ayant déjà chagé plusieurs fois d’implants.

Les implants ronds et anatomiques

Plusieurs formes d’implants nous sont offerts pour s’adapter aux patientes. La forme de leur sein, de leur thorax, leur morphologie générale guide le chirurgien vers l’utilisation de la prothèse à la forme idéale.

Où placer l’implant ? Devant ou derrière le muscle ?

Sur ce point il n’existe pas de règle absolue. Cependant les dernières avancées nous permettent de dire que la position rétro-pectorale (derrière le muscle grand pectoral) apporte plus de naturel au résultat final, notamment dans la région du décolleté. Seul inconvenient : un peu plus de douleurs, que les traitements postopératoires calmeront parfaitement.

Quelle cicatrice choisir ?
Dans l’aisselle ? sous le mamelon ? sous le sillon du sein ?

3 cicatrices sont possibles :

  • La voie hémiaréolaire inférieure :

Une fine cicatrice est placée à la jonction entre la peau du sein (blanche) et celle de l’aréole (brune). Discrète, cachée entre 2 couleurs de peau, elle n’est pas possible chez les femmes aux aréoles trop petites.

  • La voie sous-mammaire :

Une courte cicatrice est placée pile au niveau du sillon, la rendant très peu visible. Cette cicatrice est beaucoup plus discrète que l’on croit et permet de conserver toute la sensibilté du mamelon.

  • La voie axillaire :

Elle a eu son heure de gloire, et reste très pratiquée. Loin du sein elle expose une cicatrice au regard des gens uniquement lorsque les bras sont levés.

Vos informations techniques sur l’intervention

Cette opération ne dure pas plus d’1 heure 30. Une courte anesthésie générale est nécessaire, et il est classique de rentrer à domicile dans la journée. Pour des raisons de confort et si la patiente en fait la demande une chambre vous accueillera pour la nuit.

Et les suites postopératoires ?

Un soutien gorge spécial (médical avec contenseur) est porté durant les 4 à 6 semaines suivant l’intervention. Une période de repos de 7jours suivant l’opération est à prévoir, les travailleuses utilisant beaucoup leurs mains et leurs bras devront attendre 2 semaines. La douche est autorisée dès le 4eme jour (avec pansement spécial). L’oedème disparaitra en 4 à 6 semaines rendant votre poitrine souple et naturelle.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerSoumettre