L’abdominoplastie – La Mini-abdominoplastie

 Quel est le principe de cette intervention ?

L’objectif est de vous permettre de retrouver un ventre plat et sans lisse, sans bourrelet. Plusieurs facteurs détériorent l’aspect du ventre :

  • les grossesses distendent considérablement la peau, de façon très rapide. Il en résulte des vergetures, mais aussi une peau flasque au dessus et au dessous du nombril. Le ventre pend littéralement dans certains cas. Les muscles abdominaux sont écartés, ce qui aggrave le coté « bedonnant » de votre ventre.
  • Les variations importantes de poids, le fait de maigrir beaucoup crée également un excès de peau sous le nombril, et parfois même sur l’ensemble de l’abdomen. Plis, bourrelets, peau abîmée s’accumulent.
  • Cet excès de peau se prolonge dans les cas les plus importants sur les cotés (hanches) voire dans le dos.

Le principe de l’abdominoplastie est donc de supprimer cet excès de peau (et de graisse) qui déforme l’adomen, et de resserrer les muscles abdominaux distendus par la grossesse.

Chez certaines femmes, le ventre est beau excepté dans la région basse, sous le nombril. Il est alors possible de réaliser une « MINI-ABDOMINOPLASTIE ». Cette intervention plus courte permet de retendre la zone sous-ombilicale uniquement.

chirurgie esthétique de la silhouette - Abdominoplastie

Quelles sont les limites ?

Attention si vous êtes fumeuse ! L’autre limite concerne les patient(e)s ayant perdu beaucoup de point et qui ont un excès de peau (bourrelet) partant sur les hanches vers le dos. Dans ce cas une intervention d’abdominoplastie seule ne suffit pas. Le BODYLIFTING sera l’intervention permettant de lisser et retendre la peau de façon circulaire, autour du corps.

Vos informations techniques sur l’intervention

Les cicatrices ? Il y en a 2 associées :

  • la première est horizontale (légèrement incurvée) très basse, cachée dans la culotte (ou le maillot). Cette cicatrice est encore plus basse que la cicatrice habituelle de césarienne, ce qui permet de la supprimer si vous en avez une.
  • La deuxième est très petite, dans le nombril.

Aucun fil n’est à enlever, nous utilisons des fils de surjets résorbables.

A noter qu’il peut être intéressant d’associer dans certains cas une lipoaspiration de certaines zones comme les hanches, la taille, ou la région du pubis pour un résultat optimal.

Et les suites postopératoires ?

Les pansements sont en place pour 2 semaines, changés tous les 3 jours. Une gaine doit être portée pendant 3 à 5 semaines pour accélérer la disparition de l’oedème. Les résultats sont immédiats, un arrêt de travail est conseillé entre 2 et 6 semaines. Le sport doit attendre 4 à 6 semaines après l’intervention et des crèmes sont prescrites pour optimiser la cicatrisation.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerSoumettre